Photo : feuillage

Une collectivité aux actions diverses

La collecte et le traitement des déchets recouvrent plusieurs activités. A découvrir pour comprendre les bons gestes à avoir !

Toutes les activités

 

Le SICTOMU

Compétences

Le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la région d’Uzès (SICTOMU) est un syndicat mixte fermé. Il a été créé en 1973. Son siège est basé depuis 2008 sur la commune d'Argilliers. Il s'étend sur 345 communes du Gard. En effet, 2 Communautés de Communes (CC) lui confient la compétence de gestion des des déchets ménagers et assimilés pour une partie de leurs territoires.

Ainsi, le syndicat a 2 missions : la collecte et le traitement.

Fonctionnement

Le SICTOMU assure la collecte en régie directe, c’est-à-dire que la collecte est assurée par les employés et le matériel du syndicat. En revanche, le traitement de tous les déchets collectés sur le territoire est transféré depuis 2002 au syndicat de traitement Sud Rhône Environnement, basé à Beaucaire.

Population

34 802 habitants sont desservis par les services du SICTOMU  selon le recensement INSEE de 2012 en vigueur au 1er janvier 2015.

Financement

Le SICTOMU est financé d’une part par la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (T.E.O.M.), basée sur la valeur foncière du bâti, réglée par les usagers et collectée par les communautés de communes via la taxe foncière et d’autre part par la Redevance Spéciale, basée sur le volume de déchets produits, réglée directement par les professionnels.

Historique

En 1970, la partie administrative du SICTOMU est créée, pour débuter la collecte des déchets ménagers en novembre 1974.

En 2001, une première déchèterie est ouverte à Uzès, suivie en 2005 de deux déchèteries, à Lussan et à Fournès.

En 2003, la collecte sélective est mise en place. Les déchets collectés grâce aux colonnes de tri sont ainsi recyclés. Une première phase de promotion du compostage individuel est également lancée.

En 2006, la collecte à la source, c'est-à-dire en bacs individuels, du RESTE (RESidus des Tris Effectués) est lancée et remplace la collecte en bacs de regroupement.

 

Quelques chiffres (au 31/12/2014)


  • 34 communes, 34 802 habitants 
  • 44 agents : agents de collecte, chauffeurs, mécaniciens, techniciens et agents administratifs,
  • 3 déchetteries gérées directement par le SICTOMU : Fournès, Lussan et Uzès,
  • 3 déchèteries sous convention avec le SICTOMU : Connaux, Saint Marcel de Careiret et Garrigues Sainte Eulalie,
  • 412 colonnes de tri pour un apport volontaire des usagers : 128 pour le verre, 126 pour la papier propre et 158 pour les emballages recyclables,
  • 1 quai de transfert situé sur la commune d’Argilliers,
  • 17 149 bacs de ResTE distribués sur le territoire, 
  • 21 323 tonnes de déchets collectés en 2014 par le SICTOMU, dont 15% de collecte sélective (verre, emballages et papier), 38% de ResTE et 46% de dépôts en déchèteries,
  • 2 716 composteurs depuis 2002, avec un taux d’équipement de 14,63% en 2014.
    .