Je trie

Le traitement des déchets

Que deviennent les déchets collectés ?

Certaines familles de déchets transitent le quai de transfert et/ou par un centre de tri. Selon sa nature, un déchet sera ensuite recyclé, transformé en compost ou encore enfoui.

Un quai de transfert à Argilliers

Appartenant auparavant à SRE, le SICTOMU gère depuis 2007 un quai de transfert basé à son siège d’Argilliers. C’est par cette unité que certains flux de déchets transitent avant d’être transportés vers leur site de traitement. C’est le cas du verre, du papier, des emballages, du ResTE et des gros cartons des professionnels. 

La compétence "Traitement" transférée

Si la partie collecte est assurée en régie directe, le SICTOMU a transféré la compétence traitement depuis 2002 à un autre syndicat mixte : Sud Rhône Environnement (SRE). Le traitement comprend les étapes allant du transport des déchets et jusqu’à leur élimination.

Basé à Beaucaire (30), SRE a ainsi pour mission d’optimiser les solutions de transport, de tri et de traitement pour tous les flux collectés en sélectionnant les filières les plus adaptées. 

Le transport des déchets

Qu’ils transitent ou non par le quai de transfert, tous les déchets collectés sur le territoire du SICTOMU sont placés dans des bennes allant de 10 m3 à 30 m3 et sont ensuite amenés vers leur filière de traitement ou leur centre de tri. C’est SRE qui contracte avec des sociétés de transport pour l’acheminement de ces bennes. En 2014, les sociétés Pasini, Jacky Gentes et JPM ont été employées.

Un centre de tri pour certains déchets

étant mélangés avec d’autres familles, certains déchets sont triés sur le site Ecoval30 à Beaucaire (30) pour pouvoir ensuite être mis en balles et envoyés vers leur filière de valorisation. Ce sont les déchets collectés dans les colonnes à emballages et à papier ainsi que les gros cartons y sont amenés.

La capacité de l’unité de tri des emballages est de 5 000 tonnes par an dont 2 500 tonnes apportées par SRE en 2014. Avec 759 tonnes de déchets à trier sur ce site, le SICTOMU a donc représenté 15% du tonnage total pouvant être traité.

La capacité de l’unité de tri des cartons et de papier est de 7 000 tonnes par an dont 3 700 tonnes apportées par SRE. Avec 759 tonnes de déchets à trier sur ce site, le SICTOMU a donc représenté 22% du tonnage total pouvant être traité.

Le tri mécano-biologique pour le ResTE

Les déchets de Reste sont également amenés sur le site d’Ecoval30 à Beaucaire qui dispose d’une unité mécano-biologique visant à obtenir du compost à partir des sacs noirs collectés dans les bacs bacs marron. Par ce procédé, 37,8% des déchets de ResTE collectés en 2014 ont pu être transformés en compost. Les 62,2% restants sont en revanche amenés à Bellegarde pour être enfouis. La capacité de cette unité est de 36 500 tonnes par an dont 31 000 par SRE. Avec 8 169 tonnes en 2014, le SICTOMU a donc représenté pour 22% du tonnage total pouvant être traité.